camoufler


camoufler

camoufler [ kamufle ] v. tr. <conjug. : 1>
• 1836; v. pron. « se déguiser » 1821; probablt du rad. de camouflet
1Déguiser de façon à rendre méconnaissable ou indécelable. 1. cacher, déguiser, dissimuler. Camoufler du matériel de guerre à l'aide d'une peinture bigarrée. Pronom. Le commando s'est bien camouflé.
2Fig. Dissimuler. Camoufler une intention, une faute. Camoufler un meurtre en suicide. maquiller.

camoufler verbe transitif (de camouflet, fumée) Maquiller un objectif ou un matériel militaire, le rendre méconnaissable ou invisible. Dissimuler quelque chose, le cacher sous des apparences trompeuses ; déguiser : Camoufler son embarras. Camoufler un crime en suicide.camoufler (difficultés) verbe transitif (de camouflet, fumée) Orthographe Avec un seul f. ● camoufler (homonymes) verbe transitif (de camouflet, fumée) camouflet nom masculincamoufler (synonymes) verbe transitif (de camouflet, fumée) Maquiller un objectif ou un matériel militaire, le rendre méconnaissable...
Synonymes :
Contraires :
- étaler
Dissimuler quelque chose, le cacher sous des apparences trompeuses ; déguiser
Synonymes :
- dérober
Contraires :
- révéler

camoufler
v. tr. Déguiser, rendre méconnaissable ou moins visible. Camoufler des engins de guerre avec du feuillage.
Fig. Camoufler son écriture. Camoufler ses sentiments.
|| v. Pron. Il se camoufle derrière une écharpe.

⇒CAMOUFLER, verbe trans.
A.— [Le compl. d'obj. désigne une pers.] Rendre méconnaissable, en vue de donner le change sur son identité; déguiser. Herbert était si terriblement camouflé en étourneau qu'il nous a tous eus (COLETTE, Julie de Carneilhan, 1941, p. 22).
THÉÂTRE. Camoufler ou se camoufler (cf. camouflage A) :
1. [Le farceur :] Y êtes-vous? [prêt à jouer le rôle d'un charbonnier]
Et le vicomte (...) se laissa camoufler et grimer.
J. RICHEPIN, Truandailles, 1891, p. 74.
P. métaph. [En parlant d'une chose] :
2. À côté des formes majeures [du charlatanisme médical], il en est de moins caractérisées, d'autant plus pernicieuses qu'elles se camouflent habilement sous une apparence de rigueur scientifique, de mysticisme ou de désintéressement.
M. BARIÉTY, Ch. COURY, Hist. de la méd., 1963, p. 813.
B.— [Le compl. d'obj. désigne un inanimé, plus rarement des pers.] TECHN. MILIT. Rendre invisible ou difficilement visible pour l'ennemi (cf. camouflage B). Camoufler un canon, un navire, une tranchée occupée par des troupes :
3. Dans ce même bosquet, il y a aussi des canons de 75, mais qui n'ont pas l'air méchant; à demi cachés sous de frais branchages, bien « camouflés », bien peinturlurés, tout zébrés de vert, de brun ou d'ocre, il ressemblent plutôt, comme pelage, à de gros lézards qui sommeilleraient dans les broussailles.
LOTI, Qq. aspects du vertige mondial, 1917, p. 150.
Au fig. Masquer. Camoufler un empoisonnement, un meurtre; camoufler une intention. Camoufler un assassinat (SARTRE, Les Mains sales, 1948, I, 3, p. 27).
Prononc. et Orth. :[kamufle], (je) camoufle []. Ds Ac. 1932. Ortho-vert 1966, p. 127 : ,,Boursoufler, camoufler et emmitoufler ne prennent qu'un f, essouffler et souffler en prennent deux``. Étymol. et Hist. 1821 pronom. « se déguiser » (cité par ESN.); 1836 trans. « déguiser » (VIDOCQ, Les Voleurs, p. 53); 1878 « falsifier (une boisson, p. ex.) » (RIGAUD, Jargon parisien ds ESN.); 1914-18 milit. (d'apr. ESN. Poilu, p. 129); 1916 (BARBUSSE, Le Feu, p. 103). Prob. formé (avec dés. -er) sur le rad. de camouflet, la notion de « dissimulation » étant issue de celle de « fumée » (FEW t. 16, p. 475a; BL.-W.5), plutôt qu'empr. à l'ital. camuffare (EWFS2; DAUZAT 1972) attesté au sens de « travestir, rendre méconnaissable » (fin XIIIe s.-début XIVe s.) de « tromper » (XVe s. ds BATT.), cette hyp. rendant de toute manière nécessaire la réf. à camouflet pour expliquer -fl-. Fréq. abs. littér. :78.
DÉR. Camoufleur, euse, subst. masc. et fém. Celui (celle) qui exécute un camouflage. []. 1res attest. 1901 (BRUANT, p. 253 : Habilleuse de coulisses. Camoufleuse); 1907 (FRANCE : Camoufleur. Agent déguisé); de camoufler, suff. -eur2. Fréq. abs. littér. : 1.
BBG. — DAUZAT Ling. fr. 1946, p. 267. — HOPE 1971, p. 443. — NYROP (K.). Ling. et hist. des mœurs. Paris, 1934, pp. 239-247. — SAIN. Arg. 1972 [1907], p. 86, 150, 293.

camoufler [kamufle] v. tr.
ÉTYM. 1836; pron., « se déguiser », 1821; probablt du rad. de camouflet, la notion de « dissimulation » découlant de celle de « fumée » plutôt que de l'ital. camufare « déguiser, tromper ».
1 Déguiser de façon à rendre méconnaissable ou inapparent (particulièrement en technique militaire). Camouflage (1.); cacher, déguiser, dissimuler, maquiller. || Camoufler une batterie, un bâtiment, du matériel de guerre à l'aide d'une peinture bigarrée.
2 Fig. Masquer. || Camoufler une intention, une faute. || Camoufler un meurtre en suicide, le travestir en suicide.
1 Il fallait, coûte que coûte, soutenir le commandement, camoufler ses fautes, sauvegarder son prestige (…)
Martin du Gard, les Thibault, t. VIII, p. 262.
——————
se camoufler v. pron.
|| Ce commando ne s'est pas bien camouflé. || Les enfants se sont camouflés derrière un arbre. Cacher (se).Fig. Masquer sa vraie nature en affectant une apparence trompeuse.
——————
camouflé, ée p. p.
|| Canons de DCA camouflés pour échapper aux regards de l'ennemi.Figuré :
2 Il (M. Beigbeder) demeure en tous cas un allié plus ou moins camouflé du Parti (…)
F. Mauriac, Bloc-notes 1952-1957, p. 9.
DÉR. Camouflage.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • CAMOUFLER — v. tr. Déguiser de façon à rendre méconnaissable. Il s’emploie particulièrement en termes de Guerre et signifie Soustraire aux regards de l’ennemi des canons, des bâtiments, du matériel de guerre, etc …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • camoufler — vt. kamouflâ (Giettaz, Villards Thônes) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • se camoufler — ● se camoufler verbe pronominal Se cacher, se dissimuler …   Encyclopédie Universelle

  • camouflage — [ kamuflaʒ ] n. m. • 1917; « déguisement » 1887; de camoufler 1 ♦ Le fait de camoufler du matériel de guerre, des troupes; ce qui est utilisé à cet effet. Un camouflage de branchages. Soldat en tenue de camouflage. 2 ♦ Fig. Le fait de cacher en… …   Encyclopédie Universelle

  • cacher — 1. cacher [ kaʃe ] v. tr. <conjug. : 1> • XIIIe; lat. pop. °coacticare « comprimer, serrer », lat. class. coactare « contraindre » I ♦ V. tr. 1 ♦ Soustraire, dérober à la vue; mettre dans un lieu où on ne peut trouver. ⇒ camoufler, vx celer …   Encyclopédie Universelle

  • camouflet — [ kamuflɛ ] n. m. • 1680; « fumée soufflée au nez » 1611; de moufle « museau » 1 ♦ Littér. Mortification, vexation humiliante. ⇒ affront, fam. 1. claque, gifle, nasarde, offense. Donner, infliger un camouflet à qqn. Essuyer un camouflet. 2 ♦… …   Encyclopédie Universelle

  • camufla — CAMUFLÁ, camuflez, vb. I. tranz. şi refl. 1. A (se) ascunde vederii inamicului. ♦ tranz. A acoperi şi a ascunde o sursă de lumină, pentru ca razele ei să nu străbată afară în timpul nopţii. 2. fig. A (se) ascunde, a (se) deghiza, a (se) masca. –… …   Dicționar Român

  • maquiller — [ makije ] v. tr. <conjug. : 1> • 1815; se maquiller arg. de théâtre 1840; macquiller « travailler » 1455; p. ê. moy. néerl. maken « faire » 1 ♦ Modifier de façon trompeuse l apparence de (une chose). ⇒ falsifier, truquer. Maquiller un… …   Encyclopédie Universelle

  • Company of Heroes — Éditeur THQ Développeur …   Wikipédia en Français

  • Draw poker — Poker fermé Le poker fermé (draw poker) est une variante du poker historiquement la plus jouée en France (et en Europe). Sommaire 1 Mise en place de la partie 2 Blind ou Pot 3 Déroulement d un « coup » de poker fermé …   Wikipédia en Français


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.